En mai 2015, le service économique et statistique du ministère de l’Écologie (SOeS) a publié les statistiques relatives aux activités du transport routier en France pour l’année 2014. Le bilan est négatif. En effet, on découvre avec surprise que le transport routier a connu une baisse générale. La grande majorité des chiffres révélés dans le bilan font état d’un recul. Seul le transport pour compte propre a enregistré en 2014 une légère augmentation. La chute d’activité la plus importante est enregistrée à l’international.

Pour l'industrie & commerce  appel d'offre

Un recul généralisé

2014 n’a pas été une année glorieuse pour le transport de marchandises en France. Le volume d’activité est le premier chiffre à enregistrer une baisse. Ce volume enregistré par les véhicules de transports français est 3,8 % comparé à l’année 2013. Ce chiffre n’a pas cessé de régresser depuis 2012 tout comme l’activité de transport pour compte d’autrui qui se replie de 5 %. Le seul secteur d’activité à avoir augmenté (1,2 %) est celui du transport pour compte propre qui ne représente pourtant qu’un cinquième du transport de marchandises en France. Les véhicules de transport ont également parcouru moins de kilomètres en 2014 avec une baisse de 4,4 %.

Le transport international ne se porte pas très bien

Les firme de transport routier international français (plus d’informations sur http://www.timocom.fr) ont certainement remarqué un ralentissement de l’activité en 2014. En effet, si ce secteur représente moins de 10 % du marché, il a enregistré une régression de -10,9 %.